Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Mai 3, 2013 in Revues, Thérapies Complémentaires | 0 comments

Santé Intégrative N°31 : De la synthèse au développement de la création par le Dr Philippe Tournesac

Sante-Integrative 31Santé Intégrative : De la synthèse au développement de la création par le Dr Philippe Tournesac

Voila neuf ans que beaucoup d’entre vous cheminent avec nous dans la santé intégrative. En numérologie chinoise, le 9 correspond au développement de la création, à la plénitude, à l’accomplissement.

2013 est une année 6, symbole de synthèse. Parmi les synonymes de ce mot, on trouve coordination, arrangement, alliance, accord, réunion, assemblage, composition, mosaïque, harmonie et association.
Quel programme !

La synthèse selon Wikipedia est : « une opération de l’esprit, inverse de l’analyse, par laquelle on rassemble en un tout homogène, divers éléments d’un domaine de connaissance. Au sens large, la synthèse est un exposé global donnant un aperçu, une vue d’ensemble, plus ou moins exhaustive. »

En biochimie, on parle de synthèse pour la préparation d’une molécule à partir d’éléments plus élémentaires, comme la synthèse des protéines. Dans beaucoup de domaines plus industriels, le mot synthèse est associé à synthétique ou artificiel. Avec une connotation de modernité et de génie pour certains, ou de dangerosité et de toxicité pour d’autres.

La synthèse est à la fois le fruit d’une fonction et une étape qui permet la mise en place de fonctions plus élaborées. Elle n’est donc pas une fin, mais une étape. Chacun d’entre nous est limité par ses compétences, mais notre alliance a pour objectif d’aller plus loin.

Le magazine Santé intégrative publie des articles souvent de synthèse, parfois plus créatifs, leur réunion doit aussi nous permettre de faire émerger de nouveaux potentiels.

La numérologie n’est pas une science à proprement parlé, mais les symboles qu’elle nous propose peuvent être moteurs et porteurs d’espoir. Je profite de cette belle énergie pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2013, aussi intégrative que possible.

Dr Philippe TOURNESAC

 

 

 

 

 


 Sommaire du N°31  de la Revue

Actualité médicale

 

• Attaque sur la levure de riz rouge par le Dr Philippe TOURNESAC

La levure de riz rouge contient une molécule ayant des propriétés similaires à celles des hypocholestérolémiants modernes. Ceux-ci sont, pour la plupart, regroupés dans la catégorie des statines. En raison de son mode d’action et de son efficacité, la levure de riz rouge est communément appelée statine naturelle.
À la suite d’un test effectué sur une dizaine de produits contenant de la levure de riz rouge, l’UFC Que Choisir a décidé de saisir la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Les motifs invoqués sont un problème de respect du dosage indiqué sur l’emballage, efficacité alléguée sur les emballages et l’absence de précaution d’emploi.

La levure de riz rouge a un réel effet sur la baisse de cholestérol, effet démontré dans plusieurs études, et est dose-dépendant.Levure SI 31

Le problème ne réside donc pas dans son efficacité. Sur ce point, l’UFC Que Choisir a tort.

 

 


• Le miel et la propolis anti-infectieux


 

Sophrologie

• Laurent Gounelle : « le mendiant de l’amour »

J’avais déjà eu le plaisir de m’entretenir avec Laurent Gounelle lors de la parution de son premier livre L’homme qui voulait être heureux. Un ouvrage exceptionnel que jeconseille à mes patients lorsqu’ils cherchent à donner un sensLaurent Gounelle à leur vie. Laurent a écrit depuis Les Dieux voyagent toujours incognito (l’histoire d’un homme qui se retrouve contraint de faire ce qu’il n’aurait jamais osé entreprendre mais dont il rêvait secrètement) et Le philosophe qui n’était pas sage qui vient de paraître dans une co-édition Plon et Kero. Il s’agit d’une aventure, dans la lignée des ouvrages précédents : un mélange harmonieux de roman, de développement personnel et de philosophie compréhensible par tous. L’auteur se sert de cette histoire de manipulation d’un peuple par des hommes venus de la « civilisation » pour nous proposer une
parabole en forme de critique de notre société actuelle.

 

 

 

 


 

Vision intégrative

• Rencontre avec Patrick Viveret par Marielle Issartel

Le « western métaphysique » de François Billetdoux date de 1946, et ça tourne toujours,
avec passions, violences et croyances. Patrick Viveret, un philosophe qui ne vit ni dans un tonneau ni dans une tour d’ivoire agit dans le monde pour qu’il tourne mieux. Cet article est le fruit de plusieurs rencontres et discussions avec Patrick Viveret au long des années, de la lecture de ses livres et articles, de l’écoute de conférences. J’ai essayé de donner un aperçu de la richesse de la réflexion liée à l’action de ce philosophe. L’ampleur et la finesse de son argumentation n’ont nécessairement pas trouvé place ici, et le lecteur intéressé devra se reporter à ses livres pour les connaître. Les questions de
santé, objet de notre magazine, si elles ne sont pas traitées frontalement sont irriguées par les analyses que Patrick Viveret propose.
DE LA SIDÉRATION AU DÉSIR. POUR UNE « STRATÉGIE ÉROTIQUE MONDIALE ».
Marielle Issartel : Patrick Viveret, vous êtes philosophe.
Après avoir enseigné, vous vous consacrez à l’action altermondialiste et au développement humain soutenable. Conseiller à la Cour des comptes, vous avez conduit une mission sur l’évaluation des politiques publiques, proposé de nouveaux indicateurs de richesse, dirigé des revues dans l’idée de relier sciences et culture et impulsé des projets et dialogues pour défendre la seule cause qui vaille dites-vous, « la cause humaine ». Sur votre carte de visite, vous vous nommez maintenant : Conseil en imaginaire…

Patrick Viveret : Je l’ai proposé avec une pointe humoristique, ce n’est pas répertorié par l’URSAFF. J’ai repéré que le blocage de l’imaginaire est une des raisons majeures qui bloque la créativité et l’innovation des organisations, et qu’à partir du moment où on libère l’imaginaire, il y a une voie qui s’ouvre, et les autres aspects de la créativité et de l’innovation sont rendus
plus faciles.Rencontre Viveret

 

 


 

DOSSIER : RHUMES ET COMPAGNIE

Le rhume est une infection virale des fosses nasales et de la gorge, aussi appelée rhinite virale ou aiguë. Environ 200 virus, le plus souvent des familles rhinovirus et coronavirus en sont la cause. Quand le virus pénètre la muqueuse du nez ou de la gorge, le corps déclenche une réaction immunitaire et inflammatoire qui va se traduire par un gonflement, une irritation avec rougeur et une production plus importante de mucus. Les symptômes sont un mal de gorge, des éternuements, une sensation de nez bouché (congestion nasale) et un écoulement nasal. Cette affection guérit spontanément en 5 à 7 jours, deux semaines tout au plus. Ces infections sont très fréquentes chez l’enfant, parfois plus de 10 par an, car ils rencontrent ces virus pour la première fois, puis elles vont en diminuant avec l’âge, sauf si le système immunitaire est déficient.
Comme le rhume guérit spontanément, on peut définir les objectifs thérapeutiques suivants :

– Prévention des baisses immunitaires : stress, fatigue, déficit

Dossier rhume

– Traiter les facteurs de chronicité : allergie, reflux gastroesophagien, polypose nasale, faiblesse immunitaire.

– Ne pas administrer de médicament local ou général fragilisant les muqueuses, le système immunitaire ou la personne en général.
– Dépister les complications : surinfection bactérienne pouvant nécessiter de façon exceptionnelle un traitement antibiotique.

 

 


 

Médecine intégrative

• Ennéagramme, caractère et névrose.. un livre de Claudio Naranjo paru chez InterEditions

Commentaires sur un livre de Claudio Naranjo proposant une vision intégrative particulièrement intéressantes entre les traditions spirituelles, les psychanalyses, les psychothérapies et la méditation.

Vous vous en doutez, le plus important est le 2ème sous-titre : une vision intégration. Effectivement, ce livre est essentiel pour tous ceux qui s’intéressent à la vision intégrative en psychothérapie, et si l’intégration peut être définie comme l’art de relier et d’unifier ce qui est différent, alors, il s’agit bien ici d’un propos unificateur de haute volée, reliant plusieurs disciplines « psy » qui d’ordinaire se séparent et se différencient dans des querelles absurdes, inutiles et risibles – pour ne citer que la psychiatrie via le DSM-IV, les psychanalyses, les psychothérapies humanistes, la thérapie transpersonnelle autour de la méditation, sans parler de la référence constante aux plus anciennes traditions spirituelles.

UNE VISION GLOBALE DE LA VIE, D’ORIGINE SPIRITUELLE, EMPRUNTÉE AUX GRANDES TRADITIONS

Claudio Naranjo commence par insister sur cette vision qui sous-tend l’ennéagramme : à l’origine de notre venue sur cette terre, comme une loi implacable de l’incarnation humaine, il y a une distorsion première de l’être, nous séparant de notre essence, nous privant de notre plénitude, nous égarant de notre finalité essentielle, nous confisquant la lumière de la Conscience, pour nous plonger dans un obscurcissement ontologique angoissant.

Cette distorsion, cette séparation, cet exil du « paradis perdu » amènent avec eux le cortège des souffrances individuelles et collectives, auxquelles personne ne peut échapper, dès sa naissance, comme dans un « éternel retour ».

Enneagramme

 

 

 

 

 


À lire

• Et si la « grenouille »… c’était vous ?

• La cuisine joyeuse des enfants allergiques

 


Connaître

• Les âges sexuels de la femme

La sexualité participe de la bonne santé de tout être humain. Quelles que soient ses croyances ou ses valeurs, elle a une incidence sur la manière dont nous concevons notre lien à nous-mêmes, à l’autre et aux autres. Elle est une

 

manière de mieux se connaître et, de ce fait, contribue à un bon équilibre entre le physique, le psychisme, l’émotionnel, l’hormonal, le sentimental… et le spirituel. En fonction de tous ces axes, on peut même avancer l’idée

que l’activité sexuelle est en elle-même une source de compréhension de la dimension naturellement intégrative des femmes comme des hommes !

Les ages sexuels de la femme

 

 

 

 


Pathologies neurofonctionnelles

• Vitamine B12 : traiter la fatigue, prévenir la démence par Dr Tournesac

Le syndrome de fatigue chronique est une affection complexe dont les origines ou les facteurs aggravants sont multiples. Le symptôme principal est une intolérance majeure à l’effort physique et mental avec une sensation de malaise après effort et un temps de récupération anormalement long. La vitamine B12 fait partie des voies à systématiquement explorer dans le syndrome de fatigue chronique (SFC) et probablement aussi dans de nombreuses autres affections. Son
déficit est très sous-estimé en raison de l’utilisation d’un test biologique obsolète et de normales biologiques mal déterminées. Grâce à une nouvelle technique d’évaluation, une meilleure prise en charge et un diagnostic précis sont désormais possibles. Tous les documents consensuels internationaux recommandent son dosage dans le cadre du bilan d’un patient souffrant de SFC. Bien que ce dosage soit souvent normal, des patients souffrant de syndrome de fatigue chronique décrivent une amélioration parfois spectaculaire après un traitement par injection de B12. Conscient du décalage entre le résultat en général normal du dosage de la vitamine B12 et ces résultats surprenants, le livret de recommandation récemment publié par l’Association Internationale sur le Syndrome de Fatigue Chronique propose de recourir à « une injection intramusculaire hebdomadaire de 1000 μg de vitamine B12 pendant 6 semaines voir plus » pour tester son efficacité. Aucune étude scientifique n’a validé ce protocole. Il est jugé largement insuffisant par les plus grands adeptes de la B12. Dr Philippe TOURNESAC

 

 

 

 


 

• Sueur excessive…

Excès de transpiration, bouffées de chaleur, sensation de chaud ou de froid, mauvaises tolérances aux températures extrêmes sont souvent ressentis par les personnes souffrant de pathologies neurofonctionnelles (PNF). Ces critères font maintenant partie des symptômes retenus dans le diagnostic de syndrome de fatigue chronique ou de fibromyalgie (voir le site www.artsweb.eu). L’effort physique entraîne en général une hypersudation qui peut être observée par l’entourage. Ces phénomènes sont très désagréables pour la personne, les commentaires des personnes à proximité ne font qu’aggraver le désagrément. On les attribue trop souvent à un dérèglement hormonal. Il s’agit en fait, dans la majorité des cas, de
perturbations du thermostat central au niveau du cerveau ou des voies neurologiques qui y sont reliées. Ces manifestations rentrent dans le cadre des troubles neurovégétatifs.

Sueur excessive

 

 

 

 


Je m'abonne à Santé Intégrative

Sante-Integrative 31

Medecines Complementaires

Post a Reply