Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Mar 21, 2013 in Ostéopathie | 0 comments

Définition de l’ostéopathie et concept de l’ostéopathie

 

osteopathieL’ostéopathie est une méthode de soins globale qui détermine, prévient, diagnostique et traite les restrictions de mobilité des tissus du corps humain qui peuvent affecter l’ensemble des structures et en altérer l’état de santé.

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

 

L’ostéopathie repose sur trois concepts originaux :

  • la main, outil d’analyse et de soin,
  • la prise en compte de la globalité de l’individu,
  • le principe d’équilibre tissulaire.

Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes.

Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique. Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son “capital vie” pour un mieux-être au quotidien.

Grâce à des tests palpatoires spécifiques, l’ostéopathe explore le corps à la recherche des zones qui présentent des restrictions de mouvement susceptibles d’altérer l’état de santé. Les mains de l’ostéopathe vont chercher, trouver et réharmoniser l’ensemble des structures perturbées dans leur mobilité.

L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :

  • le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses,pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires.
  • le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques…
  • le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppressions…
  • le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliaires, colites, constipation, ptôse d’organes, digestion difficile, gastrites,acidité gastrique…
  • le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites…
  • le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…
  • les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture.

Quelles sont les limites de l’ostéopathie?

En posant son diagnostic Ostéopathique Spécifique, l’Ostéopathe recherche aussi « les diagnostics d’exclusion », c’est-à-dire les manifestations cliniques qui relèvent d’une autre discipline que la sienne (chirurgicale, médicale, kinésithérapique) ou qui ne sont pas justifiables d’un traitement Ostéopathique utilisé seul.

L’Ostéopathie ne prétend pas tout soigner. Elle ne propose pas de guérir les maladies dégénératives (cancer, sida, sclérose en plaque, parkinson, etc, …), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie, etc, …) pas plus que les maladies infectieuses ou les fractures.

Cependant, même si l’Ostéopathie ne peut avoir d’action sur ces affections, l’Ostéopathie peut avoir une action sur les conséquences, en particulier la douleur, par libération des tensions des structures environnantes, et sur l’approche psychosomatique qui peut en résulter.

 

Ostéopathie : les écoles agréées

Liste des établissements agréés (arrêté du 9 août 2007) dispensant une formation en ostéopathie réservés aux professionnels de santé :

 

– Conservatoire supérieur ostéopathique français, Paris
– Conservatoire supérieur ostéopathique français, Toulouse
– Eurostéo Aix-en-Provence, Meyreuil

 

La liste des établissements agréés (arrêté du 9 août 2007) dispensant une formation en ostéopathie ouverts aux non-titulaires d’un diplôme, certificat, titre ou autorisation leur permettant l’exercice d’une des professions de santé :

 

– Centre européen d’enseignement supérieur de l’ostéopathie, Lyon
– Centre européen d’enseignement supérieur de l’ostéopathie, Paris
– Centre international d’ostéopathie, Saint-Etienne
– Centre d’ostéopathie Atman, Sophia-Antipolis
– Collège ostéopathique européen, formation initiale, Cergy-Pontoise
– Collège ostéopathique de Provence, Marseille
– Ecole supérieure d’ostéopathie et de biomécanique appliquée (OSTEObio), Cachan
– Ecole supérieure d’ostéopathie, Paris-Marne La Vallée
– Institut des hautes études ostéopathiques de Nantes, Orvault
– Institut supérieur d’ostéopathie de Lyon, Limonest
– Institut toulousain d’ostéopathie, Labège

 

Liste des établissements agréés par l’arrêté du 25 janvier 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles :

 

– Collège ostéopathique européen formation initiale (COE)
– Collège ostéopathique européen formation professions de santé (COE)
– Centre européen d’enseignement supérieur de l’ostéopathie (CEESO-Lyon)
– Centre européen d’enseignement supérieur de l’ostéopathie (CEESO-Paris)
– Centre international d’ostéopathie (CIDO)
– Collège ostéopathique de Provence (COP)
– Ecole supérieure d’ostéopathie (ESO)
– Institut des hautes études ostéopathiques (IDHEO)
– Institut supérieur d’ostéopathie Lyon (ISOSTEO)
– Institut toulousain d’ostéopathie (ITO)

 

La liste complète des établissements agréés de formation à l’ostéopathie : Syndicat français des ostéopathes

 

 

Post a Reply