Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Juil 23, 2013 in Ostéopathie | 0 comments

Ostéopathie au cœur de la fécondité

L’ostéopathie au coeur de la fécondité

15 % de couples infertiles, les techniques d’aides médicales à la procréation ont permis des avancées majeures. Néanmoins, ces techniques sont intrusives et tenues en échec chez plus de 80 % des patientes. L’ostéopathe a un rôle à jouer.

« L’ostéopathie consiste à diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé. »

OsteopathieTROIS PRINCIPES DE L’OSTÉOPATHIE :

 

1/ L’unité du corps : Dès qu’une structure du corps présente une perturbation dans sa mobilité, cela retentit sur le fonctionnement de structures situées à distance.

 

2/ Interrelation entre la structure et la fonction : une charpente d’os, de muscles, de fascias, gouvernée par le système nerveux, cette charpente neuro-structurelle est en interaction permanente avec le fonctionnement des organes. Une perte de mobilité du sacrum va perturber le fonctionnement des organes pelviens, et réciproquement.

 

3/ Le principe d’autorégulation, d’homéostasie : la restauration des mobilités des vertèbres, des fascias, des organes, permet à l’organisme de recouvrer ses équilibres fonctionnels.

 

 

Définition d’une lésion ostéopathique : « restriction », « hypomobilité », c’est essentiellement la limitation de la mobilité d’une articulation, d’un organe, d’un fascia, du système cranio-sacré…

Avec les répercussions fonctionnelles locales et à distance.

 

LES TROIS CHAMPS DE L’OSTÉOPATHIE :

 

1/ L’ostéopathie structurelle libère les blocages articulaires, directement ou indirectement en décontractant les muscles.

2/ L’ostéopathie crânio-sacrée et des fascias libère les tensions des fascias qui sont attachés à l’intérieur (méninges) et à l’extérieur du crâne et de la colonne vertébrale, jusqu’au coccyx.

Particulièrement efficace chez les bébés et les enfants, elle améliore aussi les adultes même âgés où l‘effet de « détente » est immédiat.

3/ L’ostéopathie viscérale et des fascias libère les « tensions »ou « adhérences » des organes qui sont « accrochés » à la structure musculo-squelettique. Chaque organe doit être à la fois « tenu » pour ne pas subir exagérément les effets de la pesanteur et à la fois « libre » de ses mouvements : Barral écrit que « le rein monte et descend avec la respiration et parcourt 600 mètres par 24 heures ».

 

L’ESSOR DE L’AIDE MÉDICALE à LA PROCRÉATION (AMP OU PMA)

 

Les techniques évoluent et les taux de réussite grimpent chaque année. 2,5 % des enfants en France sont nés suite à une AMP. Les chances de grossesse à la suite d’une insémination sont de 12,6 %.

Les chances de grossesse à la suite d’une fécondation in vitro sont d’environ 23 %. Au total, la PMA a un taux de réussite de moins de 20 %.

 

L’OSTÉOPATHIE AU BÉNÉFICE DE L’INFERTILITÉ

Les organes de l’abdomen et du petit bassin sont très accessibles à la main l’ostéopathe. Et comme ils sont très réactifs à l’alimentation, aux stress et mode de vie, aux inflammations, infections…, ils sont très souvent en « lésion ostéopathique ». La mobilité des organes est également soumise aux fixations des autres organes, des diaphragmes, et soumise à l’état rachidien et cranio-sacré. La particularité des ligaments qui maintiennent les organes du petit bassin, c’est de renfermer des fibres musculaires qui ajoutent une notion contractile à ces moyens de suspension de l’utérus, de la vessie et autres organes. Chaque cassera différent, pas de traitement standard. la mobilité et la première étape est diagnostique. Un temps de réflexion pour déterminer l’ordre des manœuvres thérapeutiques: par où commencer ? L’ostéopathe restaure la mobilité des organes de l’abdomen (grêle, côlon, foie…), du périné (l’isthme utérin, ovaires, trompes, vessie, coccyx). Et aussi de la charpente osseuse et du système cranio-sacré. Au niveau du périné, cette mobilisation est souvent sensible, parfois franchement désagréable.

 

Annuaire des Ostéopathes

Post a Reply