Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Juil 22, 2013 in Revues, Thérapies Complémentaires | 0 comments

Les Dents : Santé Intégrative n°27

 

Dossier Les dents : Santé Intégrative n°27

 


 

Actualité médicale par le Dr Philippe Tournesac

• Dérive sectaire

La stratégie intégrative est conçue pour optimiser la créativité et la valeur des traitements les plus traditionnels comme les plus novateurs.Ouvrir le dialogue et donner de la place à tous ceux qui y participent,thérapeute comme patient, est une nécessité. Quand on connaît les limites de la médecine actuelle pour le traitement des maladies chroniques, il est important de laisser un espace de liberté à la recherche et à la créativité. Bien sûr, certaines thérapies ayant démontré leur inefficacité ou leur dangerosité, doivent disparaître.

• Ça gratte ou ça pique

 


Interview Par Marielle Issartel

 

psychanalyse• Le Mur, la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme

Drôle de façon de célébrer l’Année de l’autisme, grande cause nationale 2012 ! Au jeu de pierre-feuille-ciseaux, les ciseaux de la censure s’affrontent au Mur en interdisant sa diffusion  à la demande de trois psychanalystes… Entretien avec Sophie Robert, la réalisatrice.

 

 

 


Médecine intégrative par le Dr Jean-Loup Dervaux

de la fatigue au surmenage• Chronofatigues au quotidien, laquelle est la vôtre ?

QU’APPELLE-T-ON « CHRONOFATIGUE » ? Vous êtes fatigués surtout en début de journée, en fin de journée, en début et fin de journée, toute la journée, en coup de pompe… Les plages horaires de la fatigue journalière varient suivant les individus, en fonction de leur terrain, selon les principes de la médecine fonctionnelle, dite aussi médecine des oligo-éléments. Ces fatigues cycliques ou épisodiques, dites aussi « chronofatigues », sont de durée limitée dans le temps ; elles obéissent à un rythme régulier ou peuvent être d’apparition plus aléatoire, mais liées à des circonstances bien précises.

 QUEL EST LE VISAGE DES CHRONOFATIGUES ?

D’aucuns seront plutôt fatigués en début de journée. Ce sont des personnes qui se plaignent d’avoir du mal à se lever et à se mettre en route le matin. Une partie de leur matinée est gâchée par cette fatigue qui gêne tout travail actif ou difficile. À l’effort, cette fatigue s’estompe et disparaît. Le soir au contraire, ces sujets sont plein de dynamisme et n’éprouvent que tardivement le désir de se coucher. D’autres le seront plutôt en fin de journée. Il est normal que l’effort prolongé conduise à la fatigue physiologique, cependant de nombreuses personnes présentent une fatigabilité excessive. Ils se sentent assez bien le matin ou après le repos, mais sont incapables d’un effort prolongé. Au contraire des précédents, ces personnes n’aiment pas veiller le soir. Cette fatigabilité chronique est aussi intellectuelle et se traduit par la difficulté à fixer longtemps leur attention. Pour d’aucuns ce sera le matin et en fin d’après-midi. La fatigue du matin, dissipée à l’effort, réapparaît en fin d’après-midi. Elle correspond sans doute à la quasi-nécessité où se trouvent de nombreuses personnes, surtout à partir d’un certain âge, de prendre leur thé couleur café à 17 h pour « relancer la mécanique » jusqu’à l’heure du coucher.


Les Dents : dossier

 

les dents

“On doit mille fois plus estimer une dent qu’un diamant.”
Proverbe espagnol

La médecine et la psychothérapie intégrative s’attachent à intégrer de façon cohérente des outils thérapeutiques conventionnels et complémentaires. L’intégrativité, c’est aussi une approche globale de l’organisme. Notre système de santé a tendance à séparer les organes les uns des autres en les confiant à divers spécialistes. La bouche et les dents souffrent particulièrement de ce cloisonnement. Peu de médecins examinen

t la bouche, la langue et les dents, et combien de dentistes s’intéressent réellement à l’état de santé du reste du corps. Tous les sujets concernant la bouche et les dents ne peuvent pas être traités en quelques pages.

Nous vous proposons un premier article pour mieux comprendre les maladies des tissus qui entourent les dents :

Les maladies parodontales – Dr Coralie Schneider – Dr Marc Mongeot – Dr Jean-Jacques Tracol

Les compléments nutritionnels pour combler des déficiences ou modérer une réaction inflammatoire locale ou générale complètent l’arsenal thérapeutique :

Apport de la micronutrition dans le traitement des parodontopathies – Dr Danielle Dumonteil

Mastication, métaux, bactéries impactent notre santé :

Sans tes dents, ça va mal – Dr Philippe Tournesac
Les déficiences en oligoélément jouent un rôle sur la construction et l’espérance de vie des dents, l’examen ostéopathique permet d’aider à l’identification de certaines déficiences :

La prévention des caries – Dr Bernard Rosa
Micronutrition et santé bucco-dentaire – Emmanuel Barrat – Docteur ès Science, Physiologie des Organismes

Les approches thérapeutiques complémentaires ont leurs indications et leur limites :

L’homéopathie en art dentaire  -Dr Jean Léger
Maux de dents et de bouche – Elena VALETTE

Le psychisme ne saurait être oublié. L’art dentaire est parfois traumatisant pour le patient. Bien que l’anesthésie et l’analgésie aient fait des progrès significatifs, soin dentaire est souvent associé à douleur. Il existe des aides efficaces pour limiter les peurs et les séquelles traumatisantes :

Hypnose et médecine bucco-dentaire – Dr Frédéric Syriani (à lire ici)
L’EMDR dans le cadre de la médecine dentaire – Dr Philippe Tournesac
Sophrologie : La peur du dentiste – Alain Giraud

La contraction des mâchoires a des causes variées et multiples, une approche globale psychologique, mécanique et nutritionnelle est possible :

Le bruxisme – Dr Danielle Dumonteil

Le nouveau-né est loin d’avoir fini son développement à la naissance. L’allaitement maternel lui permet de mieux organiser sa mâchoire :

La succion physiologique chez le nouveau-né – Dr Nicole Millereux


 

Pathologies neurofonctionnelles par le Dr Philippe Tournesac

 

• Le magnésium pour la fibromyalgie

Le déficit en magnésium déclenche une hypersensibilité généralisée et des perturbations neuro-immuno-endocrinologiques. Ce sont des caractéristiques présentes chez beaucoup de patients souffrant de fibromyalgie.

La fibromyalgie est une affection invalidante qui touche environ un million de personnes en France. Douleurs diffuses, fatigue, troubles de concentration et de mémoire sont le lot quotidien de ces patients. Cette affection est source de handicap et d’invalidité importants.

Pour beaucoup, elle est la spasmophilie des temps modernes. Il s’agit en fait d’une complication d’un terrain hypersensible, aussi appelé terrain spasmophile. Le terme spasmophile est réservé aux pays francophones, mais la notion d’hypersensibilité générale ou de « sensitization » en anglais correspond à la description traditionnelle de la spasmophilie.

 

dans le corps puis dans la tête

• Dans le corps puis dans la tête

Quand le médecin ne sait pas d’où provient une maladie, le patient s’entend souvent dire : « c’est dans la tête ». Cette affirmation est très déstabilisante et sous-entend que la pathologie relève d’un traitement médicamenteux à visée psychiatrique, complétée d’une psychothérapie. Ceux qui souffrent de pathologies neurofonctionnelles (PNF) comme le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie et la spasmophilie sont

souvent passés par là. Plusieurs études ont montré que ces affections différaient de la dépression, car elles se traduisaient par des perturbations neurologiques concernant des zones différentes. Toutefois, et comme l’indique l’appellation pathologie neuro fonctionnelle, les symptômes douleur, fatigue, troubles de concentration orientent vers le système neurologique.

• Méditerranée danger mercure

Le mercure est un toxique universellement reconnu. Son accumulation dans l’organisme se fait surtout dans le système nerveux. Les conséquences neurologiques du mercure dépendent des individus, de leurs capacités à l’éliminer, de la quantité ingérée et de l’âge d’exposition. Les enfants et les fœtus dont le système nerveux est en plein développement sont particulièrement sensibles au mercure. En raison de ses effets sur la digestion, le cerveau et le système immunitaire, le mercure est souvent accusé d’être à l’origine de fibromyalgie ou de syndrome de fatigue chronique.

• Une désintoxication illusoire

Eliminer les métaux avec un bain de pied ionisé, il fallait oser le proposer. Quand j’ai entendu parler de cette technique pour la première fois, il a fallu que je me retienne de rire. Malgré tout, certains avaient la foi et la croyance bien ancrées. Depuis plusieurs années, de nombreuses personnes pratiquent ou ont recours à cette méthode. On la retrouve souvent mentionnée parmi les soins proposés en thérapie holistique. Pour des raisons mal expliquées, deux patients m’ont signalé avoir été aggravés par cette méthode.

• MCS, neurologique

La population adulte en général manifeste des réactions négatives fortes, des symptômes physiques et des perturbations du comportement en cas d’odeurs désagréables dans son environnement. Les auteurs se sont intéressés aux relations entre traits de caractères, état émotionnel, réponse chimique et perception des odeurs. Une première étude a montré que la réponse chimique et l’état de nervosité sont corrélés dans un échantillon de 101 jeunes adultes. Selon les auteurs, ceci suggère que les sujets les plus nerveux réagissent plus fortement aux odeurs.


 

viandeVision intégrative par Alain Gourhant – Psychothérapeute intégratif

• La catastrophe – viande

C’est le résultat d’une triple catastrophe : la catastrophe sanitaire de l’assiette de viande, la catastrophe humaniste de la souffrance animale et la catastrophe écologique de l’élevage industriel. Aussi nous faut-il diminuer de manière urgente, à l’échelle planétaire, cette consommation toxique.

 


 

Chronique par Jacques Salomé

enseignements sacres• Il y a des enseignements sacrés…

Je crois qu’il y a des enseignements sacrés auxquels nous pourrions accéder et qu’il serait possible par la suite de dispenser à nos enfants et pourquoi pas à des ex enfants devenus adultes. Enseignements sacrés dans le sens où les connaissances, je devrais dire les « connaissances », qu’ils vont révéler, peuvent éveiller et agrandir cette part de nous capable de nous faire rencontrer le divin qui habite chacun, alors que beaucoup d’entre nous en ignorent ou en nient jusqu’à l’existence. Un enseignement à l’amour de soi par exemple, qui n’aurait rien de narcissique ou d’egocentrique, pour apprendre à mieux s’aimer, c’est-à-dire à mieux se respecter, à mieux se responsabiliser, à s’accorder une attention bienveillante, capable, dans les méandres de notre vie, de nous donner la liberté de donner le meilleur de nous-mêmes, sans attendre de contrepartie, sans troc relationnel, sans chantage affectif parfois trop présent, en particulier dans certaines relations parentales ou conjugales!


À lire par Alain Gourhant -Psychothérapeute Intégratif

• Une floraison de « pleine conscience »

 


Témoignage par Paloma Chaumette – Sage Femme

le-vrai-et-la-verite• Le vrai et la vérité

Je suis sage-femme libérale pratiquant l’accompagnement global. C’est ma troisième profession. Après avoir été 15 ans comédienne, un jour, à l’occasion de la naissance de mon deuxième enfant, j’ai eu la révélation qu’il m’était indispensable de devenir sage femme. J’ai donc entrepris ces études. Je suis restée presque20 ans sage femme hospitalière, puis en 1996, sage-femme libérale. C’est le même diplôme mais ce n’est pas tout à fait le même métier, du moins il ne procure pas le même plaisir. La relation avec les patientes y est beaucoup plus proche. À force de se voir pour les consultations mensuelles, les cours de préparation à l’accouchement, les conseils pour l’allaitement etc, quand le grand jour arrive, nous sommes déjà en « odeur » d’amitié. Ce n’est plus une simple patiente qui va accoucher mais une amie proche, connue et aimée que je vais aider à accueillir son enfant. Pour elle, pour ce bébé, pour le futur papa, je vais rechercher dans tout ce que je sais faire médicalement parlant, et dans tout ce que je suis, la meilleure chose, le soin le plus approprié, les meilleures conditions ; un bain, un massage, un chant… de façon à magnifier la naissance de cette famille.

 


Art & émotion

• Entrez dans la transe !


 

Je m'abonne à Santé Intégrative

Pour commander ce numéro de la Revue Santé Intégrative

 les dents

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Hypnose en médecine bucco-dentaire - Médecines Complémentaires | Thérapies Complémentaires - [...]  A voir aussi dans ce numéro de Santé Intégrative [...]

Post a Reply