Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Mar 31, 2013 in Revue Hypnose & Thérapies Brèves, Revues | 0 comments

Hypnose & Thérapies Brèves N°2

Revue Hypnose Thérapies Brèves 2

Hypnose & Thérapies Brèves: la Revue n°2

Un aspect méconnu de l’hypnose est sa qualité « transdisciplinaire ». Ce terme à la mode traduit le plus souvent une juxtaposition des compétences plus qu’un véritable échange. Or, il est remarquable d’observer, dans les lieux où la pratique de notre discipline s’exerce, un rare brassage, et j’irai jusqu’à dire métissage professionnel des participants.

 

 

Maîtriser le lâcher prise. Un titre paradoxale pour une démarche paradoxale. Irène Bouaziz

Maîtriser le lâcher-prise : un titre paradoxal pour une démarche paradoxale, n’est-ce pas le moins que l’on puisse faire ? Depuis plus de deux mille ans, le paradoxe fascine les hommes parce qu’il défie leur croyance en un univers cohérent. Selon la jolie expression de Paul Watzlawick : « Le paradoxe constitue le talon d’Achille de notre image logique, analytique et rationnelle du monde. »
http://www.hypnose-ericksonienne.org/Revue-HYPNOSE-Therapies-Breves-Maitriser-le-Lacher-Prise_a100.html

 

Hypnosédation : une nouvelle technique anesthésique. Les questions que posent les patients à leur médecin. Marie-Elisabeth Faymonville.

Le magnétisme, l’hypnotisme, l’hypnose, quel que soit le nom qu’on lui donne, est utilisé depuis des siècles pour soulager l’homme. Le pouvoir analgésique de l’hypnose a permis son utilisation en chirurgie avant le développement de l’anesthésie chimique en 1846.

 

Voyage au fil de l’eau. Hypnose et fibroscopie bronchique. Michel Nasr

La fibroscopie bronchique est un examen peu invasif mais intrusif. Il n’est pas douloureux mais menaçant. Après avoir endormi le nez et le fond de la gorge par un anesthésique local, glisser un tube optique souple par le nez, passer entre les cordes vocales, puis explorer l’ensemble de l’arbre bronchique et réaliser des prélèvements est souvent vécu psychiquement comme traumatisant. Cet examen anxiogène renvoie à la peur d’étouffer, la peur de la douleur et augmente l’appréhension de tousser chez des patients qui ont déjà ces symptômes avant cet examen.

 

Hypnose en pédiatrie hospitalière. La sensibilité comme remède. Marie-Anne Leriche, Maryline Mariotti

Les prises en charge sont diverses, allant de l’intervention ponctuelle en urgence lors des gestes invasifs, au suivi en consultation externe pour des enfants douloureux chroniques, en passant par l’accompagnement des enfants en pré et post- opératoire, et également la prise en charge groupale d’enfants migraineux avec l’apprentissage de l’autohypnose.

 

Franchir l’abîme avec l’hypnose comme passerelle. Un outil thérapeutique et non une thérapie. Serge Melloul

Quand une personne confrontée à une maladie somatique sévère vient me demander de l’aider par des séances d’hypnose, je lui explique, d’abord, que l’hypnose est un outil thérapeutique et non une thérapie. « Le moteur du changement est avant tout en vous », tel est l’un des messages forts adressé, d’emblée, à la personne bloquée dans une situation souvent inextricable qui lui paraît sans issue.

 

Apprenez à devenir modeste avec vos patients ! Négociation d’objectifs avec les patients souffrant de douleurs chroniques. Alain Vallée

Pourquoi négocier un objectif ? Il paraît évident à beaucoup que ce que le patient veut, c’est avoir moins mal, qu’il est bien connu que l’hypnose est efficace dans la douleur et que, de ce fait, il n’y a pas lieu de se poser la question. S’il est vrai que les techniques hypnotiques sont très efficaces dans la douleur aiguë, l’expérience montre que les choses ne sont pas si évidentes dans le monde de la douleur chronique.

 

Rubriques : Les grands praticiens : Milton H. Erickson, l’autohypnose dans les moments critiques de la vie. Ernest Rossi

L’UN DES PRINCIPAUX ÉLÈVES D’ERICKSON, ERNEST ROSSI, NOUS OFFRE LÀ UN ENTRETIEN OÙ LES QUALITÉS DU « MAÎTRE DE PHOENIX » SE RÉVÈLENT DÉJÀ PRÉSENTES EN GERME DANS SA JEUNESSE. ERICKSON, À QUI NOUS DEVONS LE RENOUVELLEMENT DES TECHNIQUES D’HYPNOSE, NOUS DONNE DANS CES PAGES UNE LEÇON DE SIMPLICITÉ, UNE LEÇON DE COURAGE ET DE PERSÉVÉRANCE. A PARTIR D’UNE SITUATION DRAMATIQUE, ICI ET MAINTENANT, IL ENTRE EN LUI- MÊME POUR VIVRE PLEINEMENT LA VIE QU’ON LUI ACCORDE, VOIRE QUE LES MÉDECINS LUI CONCÈDENT.
http://www.hypnose-ericksonienne.org/Revue-HYPNOSE-Therapies-Breves-Un-entretien-entre-Milton-Erickson-Ernest-Rossi_a98.html

 

Quiproquo, malentendu et incommunicabilité : L’écoute n’est pas l’entente, si vous voulez… Stefano Colombo.

SI VOUS VOULEZ UN BON MOYEN POUR QUE VOTRE INTERLOCUTEUR NE RÉPONDE PAS, NE FASSE RIEN : SOYEZ GENTIL, ÉVENTUELLEMENT DOUCEREUX AVEC JUSTE CE QU’IL FAUT DE DISCRÉTION ET PRÉTENDEZ LUI OBÉIR. A MOINS QUE CE NE SOIT VOUS QUI NE SOUHAITIEZ PAS CHANGER, SI VOUS VOULEZ, SANS POUR AUTANT QU’UN QUIPROQUO, SI VOUS VOULEZ, NE VOUS SOIT IMPUTÉ APRÈS TANT DE PRÉCAUTIONS ORATOIRES, CE SERAIT DE LA MAUVAISE FOI ! L’ÉCOUTE N’EST PAS L’ENTENTE.

 

Références : James Esdaile, un chirurgien « mesmérien » en Inde. Patrick Bellet

S’il est un médecin qui a marqué par son expérience à la fois la chirurgie et l’anesthésie dans l’histoire de la médecine et du magnétisme animal, c’est bien James Esdaile (1808-1859). Son travail en Inde l’a rendu célèbre pour avoir pra- tiqué 261 opérations majeures (amputations de jambe, de bras, de la hanche, hernies étranglées, tumeurs scrotales parasitaires, cancers) sans douleur.

 

Exposition : Henri Rousseau : Le mythe du « bon naïf ». François René Chardon

 

Congrès et conférences : Les 3e Transervales de Vaison-la-Romaine. Douleur, souffrance et hypnose. Irène Bouaziz, Chantal Gaudin

Vaison-la-Romaine, charmante petite ville de Provence connue pour ses ruines gallo-romaines et sa cité médiévale, est aussi un haut lieu de l’hypnose francophone depuis 1987. Y ont vu le jour les dix premiers numéros de Phoenix, première revue d’hypnose francophone, puis, en 1990, l’Institut Milton H. Erickson d’Avignon Provence.

 

Notes de lecture : Christine Guilloux

Apaiser les souffrances de longue durée par la recherche de sens et l’auto-hypnose. Charles Joussellin.

 

Humeur : Le bricolage et l’hypnose. Diversité et variabilité des « formes de rituel ». Jean Philippe Zindel

Très récemment, le soir, nous nous trouvions réunis chez Patrick Bellet, rédacteur en chef de la présente revue, un petit groupe d’amis censés regarder en paix le match France-Brésil, les yeux rivés sur les pirouettes des talons magiques de Zinédine Zidane, pour nous reposer et nous récompenser de notre travail accompli à l’Université d’été de Vaison-la-Romaine. Quand soudain, pendant la pause, Patrick me demande si je pourrais écrire une sorte d’éditorial pour le prochain numéro, à livrer… le lendemain soir.

 

 

Pour acheter cette Revue Hypnose et Thérapies Brèves, cliquez ici

Pour vous abonner, cliquez ici

 

Annuaire des Thérapeutes en Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique

Annuaire des Formations

Post a Reply